En cas de fortes chaleurs

Vous vivez en Nouvelle-Calédonie ? Renseignez-vous sur les dispositions et précautions à prendre en cas de fortes chaleurs.

Niveaux de risques

Il existe en Nouvelle Calédonie quatre niveaux pour caractériser les risques de fortes chaleurs :

  • Niveau 1 « Veille Saisonnière » : ce niveau est activé automatiquement du 15 novembre de l’année N au 30 avril de l’année N+1.
  • Niveau 2 « Vigilance fortes chaleurs » : ce niveau correspond à un risque de canicule.
  • Niveau 3 « Alertes et actions fortes chaleurs » : ce niveau correspond à un début de canicule avec un risque sanitaire probable ou avéré.
  • Niveau 4 « Mobilisation maximale » : ce niveau est déclenché lorsque le phénomène, par son intensité ou sa généralisation entraine ou est susc­eptible d'entrainer un impact sanitaire important ou des effets collatéraux (difficultés dans l'approvisionnement en eau potable, saturation des hôpitaux, pannes électriques, sécheresse, etc.).

Comment se préparer à l’arrivée de fortes chaleurs ?

Avant l’arrivée de fortes chaleurs, vous devez vous assurer que :

  • votre habitation est bien équipée (volets extérieurs, rideaux, stores, réfrigérateur en bon état de fonctionnement, ventilateur, climatiseur) ;
  • vous connaissez les lieux climatisés proches de votre domicile (cinéma, grandes surfaces, etc.) et savez comment vous y rendre ;
  • les personnes âgées, fragiles ou isolées de votre famille, de votre entourage ou de votre voisinage peuvent être suivies, accompagnées et aidées dans leur vie quotidienne notamment en approvisionnement d’eau potable.

Comment se préparer et agir dès l’annonce d’une vague de chaleur et durant celle-ci ?

En cas d’annonce d’une vague de chaleur (canicule), certains comportements individuels et collectifs sont à adopter :

  • Pensez à bien vous renseigner sur l’évolution du phénomène :
  • écoutez et/ou lisez régulièrement les informations et prévisions météorologiques ;
  • prenez connaissance des moyens de se protéger et de lutter contre l’excès de chaleur.
  • Pensez à bien vous hydrater et vous alimenter :
  • buvez régulièrement et sans attendre d’avoir soif, au moins un litre et demi à deux litres par jour, sauf en cas de contre-indication médicale ;
  • ne consommez pas d’alcool, qui favorise la déshydratation et évitez les boissons à forte teneur en caféine (café, thé, colas) ou très sucrées (sodas).
  • Si vous souhaitez sortir à l’extérieur :
  • évitez de sortir aux heures les plus chaudes (10h-16h). Préférez le matin tôt ou le soir tard, restez à l'ombre dans la mesure du possible et ne vous installez pas en plein soleil ;
  • portez un chapeau, des vêtements légers (coton) et amples, de préférence de couleur claire.
  • Lorsque vous êtes à la maison :
  • restez dans les pièces les plus fraîches et prenez régulièrement dans la journée des douches ou des bains frais, sans vous sécher ;
  • maintenir les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure. Ouvrir les fenêtres tôt le matin, tard le soir et la nuit ;
  • en l’absence de rafraîchissement dans votre habitation, passez au moins deux ou trois heures par jour dans un endroit frais (grands magasins, cinémas, lieux publics).
  • Lorsque vous êtes en voiture :
  • aérez et climatisez l’habitacle ;
  • ne laissez jamais, même pour quelques minutes un enfant dans une voiture en stationnement.
  • Eviter les activités extérieures nécessitant des dépenses d’énergie trop importantes (sports, jardinage, bricolage, etc.).
  • Pensez à aider les personnes dépendantes (nourrissons et enfants, personnes âgées, personnes handicapées) en leur proposant régulièrement des boissons.

Comment reconnaître les pathologies liées à la chaleur qui doivent alerter ?

L'exposition à de fortes chaleurs constitue un stress important pour l'organisme. Le corps humain s'y adapte de plusieurs façons : transpiration plus intense, dilatation des vaisseaux sanguins.

Cependant, si notre corps ne réussit pas à maintenir sa température autour de 37°C lors de ces périodes de chaleur intense, les pathologies suivantes peuvent subvenir :

  • crampes de chaleur ;
  • insolation ;
  • épuisement dû à la chaleur ;
  • coup de chaleur.

Si, lors de fortes chaleurs :

  • vous ressentez l’un des symptômes suivants : grande faiblesse, grande fatigue, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, nausées, vomissements, crampes musculaires, température corporelle élevée, soif et maux de tête ;
  • ou vous êtes en présence d’une personne qui tient des propos incohérents, perd l’équilibre, perd connaissance, et/ou présente des convulsions.

Alors il peut s’agir du début d’un coup de chaleur. Vous devez appeler le 15 et demander une assistance médicale au plus vite.

Le coup de chaleur est une urgence médicale. Sans soins rapides, il peut être fatal.

Point d’attention

Les recommandations fournies ci-dessus sont à adapter pour certaines populations spécifiques telles que les sportifs et les travailleurs.

En savoir plus

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la brochure de la DASS : « Plan fortes chaleurs en Nouvelle-Calédonie ».

Qui contacter

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter le Service de Santé Publique (SSP) de la Direction des Affaires Sanitaires et Sociales (DASS).

Que pensez-vous de cet article : 
Aucun vote pour le moment

Signaler une erreur

Donner son avis, faire une suggestion sur le site et ses rubriques.

Le portail de l'administration calédonienne évolue régulièrement grâce à vous. Faite-nous part de vos remarques, de vos suggestions ou des difficultés que vous rencontrez pour utiliser le site :