Néobus

Pour répondre à des enjeux de congestion du trafic routier dans le Grand Nouméa, le Syndicat Mixte des Transports Urbains du Grand Nouméa (SMTU) porte actuellement un projet de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS), baptisé Néobus. Celui-ci consiste en la réalisation d’un ensemble de lignes de transport en commun en site propre reliant les communes du Grand Nouméa.

La démarche ci-dessous présente le projet Néobus.

Qui est concerné ?

  • Tout public souhaitant s’informer sur le projet Néobus.
  • Les riverains, les commerçants et les automobilistes concernés directement par les travaux du chantier Néobus.

Le tracé de la ligne 1 Néobus

Cette première ligne, qui reliera le centre-ville de Nouméa (départ à Moselle) à Dumbéa-sur-Mer (terminus au Médipôle), est la colonne vertébrale du futur réseau unique de transport du Grand Nouméa, baptisé Tanéo.

En raison de l'importance des travaux et de leur financement, la réalisation de cette infrastructure sera échelonnée en plusieurs phases après la mise en service de la première ligne.

Les chiffres clés

La ligne L1 du Néobus c’est :

  • 23 stations distantes d’environ 550 mètres en moyenne,
  • 13.3 km de longueur et 6 km d’itinéraire de piste cyclable,
  • jusqu'à un bus toutes les 5 minutes en heure de pointe,
  • jusqu’à 20 minutes de gain de temps de trajet en comparaison au véhicule personnel en heure de pointe,
  • 2 parkings relais et 8 pôles d’échanges,
  • de 30 à 60 % de gain de temps pour les voyageurs selon le parcours.

Les travaux

Le chantier du Néobus a démarré au cours du mois de juin 2016. Afin de réduire au maximum les nuisances qu’il occasionne, le temps des travaux est optimisé en les démarrant simultanément à différents endroits du trajet.

De même, pour les riverains, ainsi que pour tous ceux qui sont amenés à emprunter les routes en travaux, une large communication est mise en place, que ce soit par le biais du site internet ou par un magazine de chantier trimestriel, la distribution de prospectus, la tenue de réunions publiques, la présence de médiateurs, l’installation systématique d’une signalétique, la diffusion d’infos presse et bien d’autres actions encore destinées à vous accompagner, vous informer et vous renseigner pendant cette période.

Coût et financement

Le budget d’investissement de la ligne L1 est de 20 milliards de FCFP.

Le SMTU finance le projet avec le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, l’État, les quatre communes du Grand Nouméa ainsi que la province Sud.

En savoir plus

Pour en savoir plus sur le Néobus et son actualité, vous pouvez consulter le site web neobus.nc.

Que pensez-vous de cet article : 
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 4.2 (5 votes)

Signaler une erreur

Donner son avis, faire une suggestion sur le site et ses rubriques.

Le portail de l'administration calédonienne évolue régulièrement grâce à vous. Faite-nous part de vos remarques, de vos suggestions ou des difficultés que vous rencontrez pour utiliser le site :