Inscription à l'Université de la Nouvelle-Calédonie

L’Université de la Nouvelle-Calédonie (UNC) se situe sur la presqu'île de Nouville à Nouméa. Plus de 3000 étudiants y sont inscrits chaque année dans des formations de niveau bac à bac +8, en sciences, technologie, droit, économie et gestion, lettres, langues et sciences humaines.

La démarche ci-dessous permet d'informer les futurs étudiants et leur famille sur les modalités d'inscription à l’Université de la Nouvelle-Calédonie.

Qui est concerné ?

Toutes les personnes souhaitant s’inscrire à l’université pour y étudier.

Formalités

Les périodes et modalités d’inscription à l’UNC varient selon les formations et les publics.

L'inscription est subordonnée à la production, par l'intéressé, d'un dossier personnel dont la composition est définie par le président de l’université en application des dispositions générales arrêtées par le ministre chargé de l'enseignement supérieur, ainsi qu’au paiement (sauf exonération) des frais de scolarité, de couverture sociale et de médecine préventive.

L’inscription à la préparation d’un diplôme à l’UNC s’effectue en deux  temps :

  • la préinscription (en ligne) qui permet de fixer un rendez-vous au cours duquel s’effectue l’inscription ;
  • l’inscription administrative qui permet à l’étudiant, après analyse approfondie de son dossier  (droits applicables, CAFAT, mutuelle, etc.), de recevoir le livret de l’étudiant, sa carte d’étudiant et des certificats de scolarité.

Point d’attention

La réinscription à l’UNC est obligatoire d’une année sur l’autre quel que soit le niveau de réussite de l’étudiant lors du précédent exercice. Elle s’effectue suivant les mêmes modalités que l’inscription. Attention, la réinscription n’est pas automatique.

Délais

Les grandes périodes à retenir :

  • août-septembre : orientation active en ligne (pour les lycéens en terminale) et inscription pour certains masters de l’ESPE ;
  • novembre-décembre : préinscription en ligne et retrait des dossiers d’inscription ;
  • janvier : inscription

Coût

Le coût moyen des études universitaires en France (outre-mer compris), pour préparer un diplôme national, est de 10 000 € par étudiant et par année (1 200 000 FCFP). Il représente le coût des enseignements, des locaux mis à disposition et de l’administration des études ; ce coût n’intègre pas les frais individuels de transport, d’hébergement, de restauration et de fournitures scolaires.

Ce coût moyen de 1 200 000 FCFP est financé à plus de 95 % par l’État français, le reste étant essentiellement financé par les droits de scolarité que paye l'étudiant lors de son inscription (entre 22 000 FCFP et 47 000 FCFP selon le niveau de formation) et des subventions de la Nouvelle-Calédonie. Les droits de scolarité ne comprennent ni le coût de la couverture santé obligatoire (CAFAT et mutuelle), ni le coût de la médecine préventive. Ces frais sont également réglés lors de l’inscription. Le paiement s’effectue par chèque, par carte bancaire ou en numéraire.

Des bourses sur critères sociaux de l'État français peuvent être obtenues ; les dossiers sont à faire entre juillet et octobre de l’année précédent l’inscription. Ces bourses touchent 25 à 30 % des étudiants de l'université et leur permettent d'être exonérés des droits de scolarité et de percevoir un revenu mensuel. De plus, des bourses des Provinces permettent de couvrir certaines cotisations CAFAT et mutuelle et proposent aussi une allocation. Les dispositifs peuvent se compléter dans certaines conditions.

Les  publics de formation continue ne bénéficient pas des mêmes financements d’État ; ils doivent donc souvent s’acquitter de frais supplémentaires qui dépendent de leur statut, de la formation suivie et des financeurs qui les soutiennent dans leur reprise d’études.

    • Nouvelle-Calédonie
    • Etat / Nouvelle-Calédonie

      Parcoursup Nouvelle-Calédonie (Téléservice)

      Un service du vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie

      Ce service permet d’accéder à la plateforme Parcoursup Nouvelle-Calédonie. Cette plateforme permet aux lycéens, apprentis ou étudiants en réorientation qui souhaitent entrer dans l’enseignement supérieur en Nouvelle-Calédonie, de se pré inscrire, de déposer leurs vœux de poursuite d’études et de répondre aux propositions d’admission des établissements calédoniens dispensant des formations de l’enseignement supérieur (licences, STS, IUT, CPGE, etc.).

Que pensez-vous de cet article : 
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 5 (5 votes)

Signaler une erreur

Donner son avis, faire une suggestion sur le site et ses rubriques.

Le portail de l'administration calédonienne évolue régulièrement grâce à vous. Faite-nous part de vos remarques, de vos suggestions ou des difficultés que vous rencontrez pour utiliser le site :