Inscription au collège et au lycée

L’inscription dans le secondaire (au collège puis au lycée) se fait dans la continuité de la scolarité.

La démarche ci-dessous présente les formalités d’inscription dans le secondaire pour les élèves calédoniens, ceux arrivant en Nouvelle-Calédonie et ceux quittant la Nouvelle-Calédonie.

Qui est concerné ?

Les élèves et futurs élèves du secondaire.

Formalités

Inscription d’un élève dans le secondaire

Un collégien est affecté dans le collège public de son secteur, généralement le plus proche de son domicile. Cependant, les parents de l'enfant peuvent demander par dérogation qu'il soit affecté dans un autre collège public. Pour l’entrée en 6ème, le collège de secteur est déterminé par l’adresse réelle des parents, et non pas par l’école primaire d’inscription.

À l'issue du collège et de l'avis favorable de passage du conseil de classe de 3e et de la décision d’orientation (Voie générale, Voie Professionnelle en 2nd Pro ou en 1ère année de CAP), l'élève peut poursuivre sa scolarité dans un lycée d'enseignement général et technologique ou un lycée professionnel. L'élève doit intégrer le lycée de son secteur, mais les parents peuvent demander une dérogation pour qu'il intègre un lycée différent.

Les dérogations (au collège comme au lycée général) sont accordées sous réserve des places vacantes  dans l’établissement, dans le niveau concerné, une fois tous les élèves de secteur affectés. Les lycées professionnels ne sont pas sectorisés.

Les parents qui le souhaitent ont également la possibilité de solliciter une inscription dans un établissement privé (collège et lycée), la décision revenant au Directeur de l’établissement sollicité.

Inscription d’un élève arrivant en Nouvelle-Calédonie

L’inscription d’un élève arrivant en Nouvelle-Calédonie et précédemment scolarisé dans un établissement français se fait en principe dans le niveau préconisé par le chef d’établissement d’origine, toutefois c’est le chef d’établissement d’accueil qui décide in fine du niveau où l’élève sera scolarisé. Un élève issu d’un système éducatif autre que français subira des tests de positionnement et sera intégré au niveau ainsi validé.

Tout élève bénéficiant d’une décision d’orientation dans l’enseignement général, technologique ou professionnel devra constituer un dossier d’affectation qui sera soumis à la Commission d’affectation ad hoc du mois de décembre. Il devra, dès son arrivée, prendre attache auprès du vice-rectorat (SAIO : Service d'Affectation, d’Information et d’Orientation). Le CIO (Centre de l’Information et de l’Orientation) accueille les familles arrivantes afin de les guider dans leurs démarches.

Inscription d’un élève quittant la Nouvelle-Calédonie

Les élèves quittant la Nouvelle-Calédonie fin août pour effectuer leur rentrée scolaire début septembre dans un établissement de métropole ou d’un département d’outre-mer, pourront demander leur admission en classe supérieure sous réserve d’avoir obtenu un avis favorable du chef d’établissement d’origine. Ici encore, le chef d’établissement d’accueil sera seul décideur in fine du niveau d’inscription de l’élève. Les demandes d’information se font directement dans les académies concernées, au niveau des SAIO, soit dans les départements auprès des Directions Académiques.

Pièces à fournir

Elève arrivant en Nouvelle-Calédonie

Les pièces à fournir pour l’inscription sont les suivantes :

  • une demande d’inscription avec toutes les informations utiles indiquant les actions prévues ou mises en place pour faciliter une meilleure adaptation scolaire et sociale ;
  • les bulletins de l’année en cours ;
  • la décision d’orientation de l’établissement d’origine ou l’avis du chef d’établissement sur le niveau d’inscription préconisé ;
  • l’exeat (certificat de radiation) délivré par l’établissement d’origine ;
  • une copie du dossier scolaire peut être éventuellement demandée ;
  • une justification du domicile en Nouvelle-Calédonie ou une déclaration sur l’honneur ;
  • une photocopie du livret de famille ;
  • un certificat attestant que l’enfant est à jour de ses vaccinations selon le calendrier vaccinal néo-calédonien pour toute inscription dans un nouvel établissement.

Elève quittant la Nouvelle-Calédonie

Les formalités de départ sont les suivantes :

  • faire une demande écrite de radiation adressée au chef d’établissement en indiquant le niveau scolaire sollicité dans l’établissement d’accueil ;
  • remplir une fiche de renseignements à la Vie Scolaire pour indiquer les nouvelles adresses ;
  • rendre les livres à l’APE ;
  • récupérer l’exeat au secrétariat ;
  • une copie du dossier scolaire peut être éventuellement demandée.

Point d’attention

  • Quelle que soit la situation (arrivée en Nouvelle-Calédonie ou départ de Nouvelle-Calédonie), l’original du dossier scolaire de l’élève est transmis d’établissement à établissement.
  • Un élève ayant échoué à un examen en juin en métropole ne peut pas se représenter en décembre en Nouvelle Calédonie. La loi interdit en effet de présenter deux fois le même examen dans la même année civile.
  • Sur le principe, un EXEAT est demandé pour toute nouvelle inscription.

Délais

Que pensez-vous de cet article : 
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 5 (4 votes)

Signaler une erreur

Donner son avis, faire une suggestion sur le site et ses rubriques.

Le portail de l'administration calédonienne évolue régulièrement grâce à vous. Faite-nous part de vos remarques, de vos suggestions ou des difficultés que vous rencontrez pour utiliser le site :