Observation des tortues marines

Trois espèces protégées de tortues marines vivent en Nouvelle-Calédonie : les tortues grosses têtes, les tortues vertes et les tortues imbriquées. De multiples acteurs (provinces, associations, etc.) se mobilisent pour les protéger et leur garantir une tranquillité absolue lors de la saison de reproduction (de novembre à mai) sur les principaux lieux de ponte tels que les plages de la Roche Percée et de la Baie des Tortues, les îlots du grand Lagons Sud ou encore les atolls d’Entrecasteaux.

L’observation des tortues marines en mer et sur terre est un moment pour lequel le respect de certaines règles est indispensable à leur préservation. 

La démarche ci-dessous explique les formalités relatives à l’observation des tortues marines en Nouvelle-Calédonie.

Qui est concerné ?

Toute la population de Nouvelle-Calédonie.

Conditions

  • L’observation d’une tortue marine peut avoir lieu en mer ou sur terre.
  • L’observation d’une tortue marine sur les principaux lieux de ponte est réglementée afin de minimiser le dérangement de l’animal. À ce titre, sont formellement interdits sur ces plages :
  • la production de lumière (lampe torche, flash d’appareil photo) ;
  • l’approche à une distance inférieure à 10 mètres de l’animal ;
  • la destruction ou l’enlèvement des nids ;
  • la chasse et la pêche des tortues marines ;
  • l’introduction de chiens sur les sites en période de ponte et d’émergences ;
  • la poursuite des tortues pour la prise de vue ou de son ;
  • la destruction ou la dégradation des sites de ponte.
  • Certains sites de ponte sont également classés au titre des aires protégées. À ce titre, l’accès au public est règlementé. Pour rappel, il est interdit de :
  • chasser, pêcher ou prélever tout élément ou partie de faune, flore, minéraux, fossiles ;
  • déranger intentionnellement les animaux ;
  • nourrir les animaux marins ou terrestres ;
  • abandonner, déverser ou rejeter des déchets, produits toxiques ;
  • faire des feux en dehors des espaces prévus à cet effet ;
  • camper ou bivouaquer en dehors des zones prévues à cet effet.

Formalités

Observation en mer et sur terre

  • Il n’est pas rare en Nouvelle-Calédonie d’observer des tortues marines. Pour pouvoir les observer en toute sécurité et ne pas les déranger dans leur habitat naturel, il est important de :
  • ne jeter aucun déchet ;
  • ne pas les nourrir ;
  • ne pas les déranger en plongeant ou marchant à leur côté ;
  • ne pas les poursuivre ;
  • ne pas se rapprocher à moins de 10 mètres de l’animal ;
  • ne pas les pêcher.
  • En cas de prise accidentelle au cours d’une pêche, relâchez la tortue avec précaution. Coupez le filet si nécessaire, sa vie est prioritaire.
  • Si la tortue est en difficulté (blessée ou échouée) ou morte, en fonction de votre emplacement géographique, vous devez alerter :
  • la Direction de l’Environnement (DENV) de la province Sud au 20 34 00 ;
  • la Direction du Développement Economique et de l’environnement (DDEE) de la province Nord en complétant la fiche d’observation des tortues marines et en l’envoyant à l’adresse mail ddee.contat@province-nord.nc, ou en appelant le 47 72 39 ;
  • la Direction du Développement Durable et des Recherches Appliquées (DDDRA) de la province des Iles Loyauté par téléphone au 45 51 82 ou au 45 52 53 (Garde nature - Ouvéa) ou par mail à l’adresse suivante : environnement@loyalty.nc.

Observation lors de la ponte des œufs

  • Pour permettre au public d’observer les tortues pendant la période de ponte, la province Sud et l’aquarium du lagon de la Nouvelle-Calédonie (ADL), en collaboration avec l’association Bwärä Tortues Marines, réalisent de décembre à février de chaque année des visites encadrées sur la plage de la Roche Percée. Pour y participer, contactez l’aquarium ou rendez-vous sur e-ticket.nc.
  • En dehors de cet encadrement, il est conseillé de ne pas venir sur la plage la nuit pendant la période de reproduction de novembre à mai.
  • En cas d’observation d’une ponte, ne pas faire de mouvements brusques et rester le plus discret possible pour éviter que la tortue ne vous voie. Lorsque la tortue pond, rester à l’arrière pour les mêmes raisons.

Observation d’une émergence (naissance des bébés tortues)

Il peut arriver que vous assistiez à l’émergence d’un nid de tortue. Dans ce cas, merci de respecter les consignes suivantes :

  • ne pas approcher ni toucher les bébés tortues qui ont besoin du contact avec leur plage de naissance pour pouvoir revenir pondre sur le même site une fois à maturité ;
  • ne pas produire de lumière car vous risqueriez de désorienter les bébés qui sont naturellement guidés par le reflet de la lune sur la mer ;
  • supprimer les obstacles tels que tentes, feux de camp ou bois morts entravant le passage ;
  • dans le cas où les bébés seraient attirés dans la direction opposée, les rediriger vers la mer en prenant un peu de sable dans vos mains pour éviter le contact des bébés avec votre peau ;
  • ne pas creuser le nid après l’émergence car celle-ci se fait sur plusieurs jours et certains bébés finissent de se développer dans le nid.

Point d’attention

De lourdes amendes pouvant aller jusqu’à 1 million de FCFP sont prévues pour toute infraction. L’amende est doublée lorsque ces infractions sont commises dans une aire protégée.

En savoir plus

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

Que pensez-vous de cet article : 
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Signaler une erreur

Donner son avis, faire une suggestion sur le site et ses rubriques.

Le portail de l'administration calédonienne évolue régulièrement grâce à vous. Faite-nous part de vos remarques, de vos suggestions ou des difficultés que vous rencontrez pour utiliser le site :