Produire sa propre électricité photovoltaïque

La Nouvelle-Calédonie est un territoire insulaire caractérisé par une dépendance énergétique forte aux importations d’hydrocarbures. La part des énergies renouvelables dans la distribution publique est d’environ 20% (majoritairement via les barrages hydroélectriques). Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, en collaboration avec l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie (ADEME), poursuit ses actions en faveur du développement des énergies renouvelables, en instaurant depuis 2015, un tarif d’achat pour le surplus d’électricité produite afin de promouvoir l’autoconsommation photovoltaïque auprès des particuliers.

L’autoconsommation consiste en l’action de raccorder directement une installation photovoltaïque aux équipements électriques de son logement, afin de consommer sa propre électricité. Elle permet aux particuliers de produire et de consommer localement leur propre électricité tout en réduisant leur facture d’électricité et leur empreinte carbone.

La démarche ci-dessous présente les formalités relatives à l’installation d’équipement photovoltaïque en Nouvelle-Calédonie en vue d’une autoconsommation d’électricité.

Qui est concerné ?

Les personnes qui souhaitent installer des équipements photovoltaïques à leur domicile en Nouvelle-Calédonie.

Conditions

Certaines conditions doivent être respectées pour pourvoir installer des panneaux photovoltaïques à votre domicile :

  • faire réaliser une étude personnalisée par les installateurs afin d’évaluer les bénéfices de l’autoconsommation et la puissance à installer en fonction de vos équipements et habitudes de consommation ; un premier bilan peut être réalisé par le conseiller du Point Info-Energie.
  • obtenir l’accord de raccordement au gestionnaire de réseau (EEC ou ENERCAL) ;
  • obtenir une autorisation d’exploiter une centrale photovoltaïque auprès du service de l’Energie de la Direction de l’Industrie, des Mines et de l’Energie de Nouvelle-Calédonie (DIMENC) ;
  • obtenir l’attestation de conformité de votre centrale photovoltaïque auprès du COTSUEL.

Formalités

L’installation d’équipement photovoltaïque en Nouvelle-Calédonie est une démarche bien encadrée.

Vous devez dans un premier temps faire une demande de devis à plusieurs installateurs photovoltaïques signataires de la charte qualité CALPV. Cette charte CALPV vise à vous aider dans vos démarches et vous garantir des installations de qualité.

L’installateur retenu réalise ensuite l’étude personnalisée de votre domicile et s’occupe des démarches administratives suivantes :

  • faire la demande de raccordement au gestionnaire de réseau (EEC ou ENERCAL) selon la commune de résidence :
  • faire la demande d’autorisation d’exploiter une centrale photovoltaïque auprès du service de l’Energie de la DIMENC ;
  • prendre contact avec le COTSUEL pour l’ouverture préalable des travaux.

Vous devrez vous rapprocher de votre mairie, si une éventuelle déclaration de travaux s’applique à l’installation d’équipement photovoltaïque, et de votre syndicat, si vous êtes en copropriété.   

Les démarches administratives effectuées, l’entreprise installe votre centrale photovoltaïque. Elle informe le COTSUEL et organise une visite afin de valider la conformité de l’installation (sécurité des personnes et des biens) et vous attribuer l’attestation de conformité.

Avec l’attestation de conformité de votre installation photovoltaïque visée par le COTSUEL et l’autorisation d’exploiter accordée, vous allez pouvoir signer les conditions particulières à votre contrat d’abonnement d’électricité. Ces conditions particulières définissent les conditions auxquelles est racheté par le gestionnaire de réseau le surplus d’électricité que vous ne consommez pas.

Une fois que vous aurez signé les conditions particulières, le gestionnaire de réseau prendra rendez-vous avec vous afin de procéder au changement de votre compteur électrique et vous installer un compteur double flux. Ce type de compteur permettra un double relevé :

  • la quantité d’électricité qui vous est fournie par le réseau électrique ;
  • la quantité d’électricité que vous injectez sur le réseau électrique.

Seuls les frais de déplacement et main d’œuvre seront à votre charge pour cette opération.

Après avoir suivi toutes les étapes précédentes, votre centrale photovoltaïque pourra être mise en service et vous pourrez commencer à produire votre propre électricité. L’énergie produite par l’installation photovoltaïque sera comptabilisée dans la facture lors de chaque relève de votre compteur double flux, bimensuelle si vous êtes raccordé au réseau EEC, ou trimestrielle si vous êtes raccordé au réseau ENERCAL. La quantité d’électricité soutirée du réseau vous sera facturée au tarif public en vigueur (32,24 FCFP/kWh). La quantité d’électricité injectée sur le réseau électrique sera quant à elle rémunérée au tarif en vigueur (21 FCFP/kWh).

Coût

L’achat des panneaux solaires est à votre charge.

De plus, vous serez facturé des :

  • frais de main d’œuvre de l’entreprise responsable de la pose des panneaux ;
  • frais de déplacement et de main d’œuvre relatifs au changement de votre compteur électrique en compteur double flux par votre gestionnaire de réseau.

Points d’attention

  • Afin d’être éligible au tarif d’achat de 21 FCFP/kWh, la puissance de votre installation photovoltaïque ne doit pas excéder votre puissance de souscription au réseau (c’est-à-dire 3,3 kWc pour un abonnement 15 ampères, 6,6 kWc pour un abonnement 30 ampères, etc.).
  • Pensez à bien prévenir votre assureur concernant l’installation d’un équipement photovoltaïque. La pose de panneaux solaires implique en effet une clause particulière dans le contrat d’assurance de la maison. S’ils ne sont pas déclarés, l’assurance ne pourra pas les prendre en compte dans les sinistres.
  • L’installation d’un kit photovoltaïque est éligible à la réduction d’impôts dans le cadre de travaux d’amélioration de votre habitation. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre installateur sur les démarches à entreprendre.
  • Contrairement à la métropole, il n’a pas d’obligation d’intégrer les installations photovoltaïques au bâti. L’installation peut donc être installée en surimposition, à moindre coût, sur le toit de votre logement, un abri de jardin, un carport, etc. du moment que la structure puisse supporter son poids et résister aux contraintes cycloniques.
  • L'autoconsommation n’est pas le seul moyen de réduire sa facture d'électricité, il existe d’autres moyens tels que l'optimisation de l'isolation, la rénovation énergétique, le choix d'appareils moins énergivores, le changement des habitudes. Vous pouvez vous renseigner auprès du Point Info-Energie (PIE) de Nouméa pour en savoir plus. Le conseiller du PIE pourra également vous orienter dans vos démarches d’installation de panneaux solaire photovoltaïques.

En savoir plus

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

Que pensez-vous de cet article : 
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 5 (3 votes)

Signaler une erreur

Donner son avis, faire une suggestion sur le site et ses rubriques.

Le portail de l'administration calédonienne évolue régulièrement grâce à vous. Faite-nous part de vos remarques, de vos suggestions ou des difficultés que vous rencontrez pour utiliser le site :