Réserve citoyenne de l’Éducation nationale

La Réserve citoyenne de l'Éducation nationale permet à l’École de trouver au sein de la société civile des personnes bénévoles qui s'engagent aux côtés des enseignants et des équipes éducatives pour la transmission des valeurs de la République.

Les réservistes sollicités par les enseignants et les équipes éducatives sont principalement chargés d’illustrer, par des témoignages tirés de leur expérience professionnelle ou personnelle, les enseignements et activités éducatives en matière :

  • d’éducation à la citoyenneté et à la laïcité ;
  • d’éducation à l’égalité entre filles et garçons ;
  • de lutte contre toutes les formes de discriminations ;
  • de lutte contre le racisme et l’antisémitisme ;
  • de rapprochement de l’école et du monde professionnel ;
  • d’éducation aux médias et à l’information.

La démarche ci-dessous présente les formalités pour s’engager en tant que réserviste citoyen de l’Éducation nationale en Nouvelle-Calédonie.

Qui est concerné ?

La population calédonienne.

Conditions

Les personnes qui désirent candidater à la réserve citoyenne doivent :

  • être majeures ;
  • n'avoir fait l'objet d'aucune condamnation privative de droits ou de libertés.

Formalités d’inscription

Pour candidater à la Réserve citoyenne de l’Éducation nationale, vous devez remplir un formulaire d’inscription en ligne, en précisant notamment :

  • votre champ de compétence ;
  • une présentation de votre intervention ;
  • le périmètre géographique de votre intervention ;
  • vos disponibilités.

Lors de l’inscription en ligne, vous devez vous engager à respecter la charte du réserviste, et dans ce cadre, à délivrer, si les autorités académiques en font la demande, un extrait du bulletin n°3 de votre casier judiciaire.

Si la candidature est validée par le vice-recteur, directeur général de l’enseignement de Nouvelle-Calédonie, vous recevrez un courriel indiquant que vous faites désormais partie de la réserve citoyenne de l'Éducation nationale.

Interventions des réservistes

Le réserviste est contacté directement par les enseignants ou les conseillers principaux d'éducation, ou tout autre membre d'une école ou d'un établissement scolaire, ayant un projet d'activité correspondant au champ de compétence et à la proposition d'intervention que le réserviste a indiqués lors de son inscription.

Pour préparer son intervention, le réserviste échange avec l’enseignant pour prendre connaissance du contexte dans lequel s’inscrit le projet : programme d’enseignement, projet d’école, projet d’établissement, projet de classe etc. Il définit avec l’enseignant :

  • les modalités d’organisation ;
  • la nature de son intervention ;
  • le contenu de son intervention ;
  • les éventuels supports de son intervention.

Valorisation de l’engagement

L'expérience acquise dans le cadre de la Réserve citoyenne peut être prise en compte dans le cumul des expériences acquises exigées pour l'accès à la valorisation des acquis de l'expérience (VAE).

Points d’attention

  • Le réserviste intervient pendant le temps scolaire, en présence permanente de l’enseignant et sous son entière responsabilité pédagogique. À tout moment, l'enseignant peut interrompre l’intervention du réserviste s'il estime qu'elle ne se conforme pas aux modalités préalablement définies ou que l’attitude du réserviste est contraire aux engagements de la charte.
  • Les frais occasionnés par l'intervention (déplacement du réserviste, stationnement, restauration) sont à la charge du réserviste et ne font pas l'objet d'un remboursement.

En savoir plus

Que pensez-vous de cet article : 
Aucun vote pour le moment

Signaler une erreur

Donner son avis, faire une suggestion sur le site et ses rubriques.

Le portail de l'administration calédonienne évolue régulièrement grâce à vous. Faite-nous part de vos remarques, de vos suggestions ou des difficultés que vous rencontrez pour utiliser le site :