Accès aux aires protégées

L'accès à certains sites et îlots est réglementé par le code de l'environnement. Ces mesures sont prises pour protéger les  espèces animales et végétales, ainsi que leur habitat.

La démarche ci-dessous explique les conditions d’accès et les activités autorisées sur l’ensemble des aires protégées en province Sud.

Qui est concerné ?

Toute personne souhaitant se rendre sur une aire protégée en province Sud.

Conditions et formalités

1) Réserves naturelles intégrales

  • Marines : îlot N'Digoro, récifs de Sèche-Croissant, Yves Merlet
  • Marine saisonnière : îlot Goéland (du 1er octobre de l’année N au 31 mars de l’année N+1)
  • Terrestres : Montagne des Sources

L’accès et les activités humaines dans les réserves naturelles intégrales sont strictement limités et contrôlés. Sauf cas de force majeure lié à la sauvegarde de la vie humaine, il est strictement interdit de :

  • Pénétrer dans une réserve naturelle intégrale ;
  • Se poser dans une réserve naturelle intégrale avec un engin, motorisé ou non ;
  • Détenir ou faire usage d’engins, motorisés ou non, marins ou terrestres ;
  • Détenir ou faire usage de matériel de plongée ;
  • Troubler ou déranger volontairement des animaux, par quelque moyen que ce soit ;
  • Chasser ou pêcher ou détenir des armes et engins de chasse, de pêche ou de pêche sous-marine ;
  • Collecter ou prélever des spécimens de faune ou de flore, des minéraux ou des fossiles ;
  • Porter atteinte, détenir ou transporter, de quelque manière que ce soit, tout minéral, fossile ou espèce (animale ou végétale) ;
  • Introduire des espèces, sauvages ou domestiques, zoologiques ou botaniques ;
  • Emporter en dehors de la réserve naturelle intégrale, mettre en vente, vendre ou acheter tout minéral, fossile ou espèce (animale ou végétale) ;
  • Nourrir des animaux terrestres ou marins ;
  • Abandonner, déposer, jeter, déverser ou rejeter tout déchet, détritus ou produit de nature à nuire à la qualité de l’eau, du sol, de l’air ou du site ou à l’intégrité de la faune ou de la flore ;
  • Faire du feu ;
  • Effectuer des travaux tendant à modifier l'aspect du terrain, du paysage ou de la végétation.

Précision sur la réserve naturelle intégrale saisonnière Ilot Goéland : L’utilisation d’engins motorisés et la pratique du kite-surf sont interdits dans une zone de 200 mètres entourant l'îlot.

2) Réserves naturelles

  • Marines : Aiguille de Prony, Baie des Tortues, épave du Humbolt, Grand Récif Aboré et Passe de Boulari, île Bailly, île Verte,  îlot Larégnère, îlot Signal, Ouano (dont îlot Kondoyo), Poé, Roche Percée
  • Marines saisonnières : Grand Port (du 1er septembre ai 31 décembre), Passe de la Dumbéa (du 1er octobre de l’année N au 1er mars de l’année N+1)
  • Terrestres : barrage de Yaté, Cap N’Dua, Chutes de la Madeleine, Fausse Yaté, Forêt cachée, Forêt de Saille, Forêt Nord, Haute Dumbéa, Hauté Yaté, Haute Pourina, Ile Leprédour, Massif du Kouakoué, Mont Do, Mont Humboldt, Mon Mou, Nodela, Pic du Grand Kaori, Pic du Pin, Pic Ningua, Vallée de la Thy

L'accès aux réserves naturelles est libre, cependant, il y est strictement interdit de :

  • Troubler ou déranger volontairement des animaux, par quelque moyen que ce soit ;
  • Chasser ou pêcher (toute activité liée à la chasse ou à la pêche) ;
  • Collecter ou prélever des spécimens de faune ou de flore, des minéraux ou des fossiles ;
  • Porter atteinte, détenir ou transporter, de quelque manière que ce soit, tout minéral, fossile ou espèce (animale ou végétale) ;
  • Introduire des espèces, sauvages ou domestiques, zoologiques ou botaniques ;
  • Emporter en dehors de la réserve naturelle, mettre en vente, vendre ou acheter tout minéral, fossile ou espèce (animale ou végétale) ;
  • Nourrir des animaux terrestres ou marins ;
  • Abandonner, déposer, jeter, déverser ou rejeter tout déchet, détritus ou produit de nature à nuire à la qualité de l’eau, du sol, de l’air ou du site ou à l’intégrité de la faune ou de la flore ;
  • Effectuer des travaux tendant à modifier l'aspect du terrain, du paysage ou de la végétation.

Précision sur la réserve naturelle saisonnière Grand Port : Seule la pêche professionnelle aux maquereaux y reste autorisée toute l'année en dehors des périmètres de la réserve de Prony et de l'aire de gestion durable des ressources de l’Ile Casy.

3) Aires de gestion durable des ressources

  • Terrestres : Bois du Sud, Netcha
  • Marines : Baie de Port Bouquet (dont l’îlot Némou), île Casy, îlot Amédée, îlot Canard, îlot Maître, îlot Moindé-Ouémié, îlot Ténia, pointe Kuendu

L'accès aux aires de gestion durable des ressources est libre. Cependant, sont strictement interdit :

  • Toute activité liée à la chasse ou à la pêche ;
  • A l’aide d’un véhicule ou non, l’abandon, le dépôt, le jet, le déversement ou le rejet de tout déchet, détritus ou produit de nature à nuire à la qualité de l’eau, du sol, de l’air ou du site ou à l’intégrité de la faune ou de la flore ;
  • Le fait de porter atteinte, détenir ou transporter, de quelque manière que ce soit, des animaux non domestiques, des végétaux non cultivés quel que soit leur stade de développement ou des parties de ceux-ci, des minéraux ou des fossiles ;
  • Le fait d'introduire, à l’intérieur de l’aire protégée, des animaux ou des végétaux vivants, quel que soit leur stade de développement ;
  • Le fait de faire circuler toute espèce animale domestique ;
  • Le fait de troubler ou déranger volontairement des animaux, par quelque moyen que ce soit et notamment en les nourrissant ;
  • Le fait de réaliser des inscriptions, signes ou dessins sur des pierres, arbres ou tout autre bien meuble ou immeuble, à l’exception de toute opération effectuée à des fins de balisage ;
  • Le fait d’emporter en dehors de l’aire protégée, mettre en vente, vendre ou acheter des animaux non domestiques, des végétaux non cultivés, quel que soit leur stade de développement, ou des parties de ceux-ci, des minéraux ou des fossiles en provenance de l’aire protégée ;
  • Le fait d’allumer du feu en dehors des aménagements destinés à cet effet ;
  • Le fait de ne pas respecter les prescriptions dont peuvent être assorties les autorisations délivrées pour des travaux, constructions, installations ou aménagements ;
  • Le fait de se poser avec un engin motorisé en dehors des zones identifiées à cette fin sauf dérogation expresse accordée par arrêté du président de l’assemblée de province.

4) Parcs provinciaux

  • Marins : Parc du Grand Lagon Sud, Parc de la Zone Côtière Ouest
  • Terrestres : Parc provincial de la Rivière Bleue, Parc Zoologique et Forestier Michel Corbasson, Parc du Ouen Toro, Parc des Grandes Fougères, Parc de la Dumbéa

Des activités peuvent être organisées au sein des parcs à condition d'être conformes au plan de gestion ou au règlement intérieur du parc provincial concerné. Il est cependant strictement interdit de :

  • Nuire ou à apporter des perturbations à l'équilibre naturel ou quasi naturel du parc ;
  • Effectuer toute activité extractive ;
  • Abandonner, déposer, jeter, déverser ou rejeter tout déchet, détritus ou produit de nature à nuire à la qualité de l'eau, du sol, de l'air ou du site ou à l'intégrité de la faune ou de la flore.

En savoir plus

Pour en savoir plus sur les aires protégées de la province Sud, vous pouvez consulter :

Que pensez-vous de cet article : 
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 5 (7 votes)

Signaler une erreur

Donner son avis, faire une suggestion sur le site et ses rubriques.

Le portail de l'administration calédonienne évolue régulièrement grâce à vous. Faite-nous part de vos remarques, de vos suggestions ou des difficultés que vous rencontrez pour utiliser le site :