Etoile de mer Acanthaster

Parmi le large éventail des perturbations qui pèsent sur les écosystèmes coralliens, l’étoile de mer corallivore Acanthaster planci est une cause majeure de destruction des récifs.

En Nouvelle-Calédonie, les données disponibles soulignent l’existence de foyers d’infestations de l’étoile de mer Acanthaster, avec des densités observées élevées (jusqu’à 500 acanthasters par hectare) suggérant l’existence d’un « risque acanthaster » réel.

La population de Nouvelle-Calédonie peut apporter son aide pour surveiller et protéger les récifs du territoire et ainsi concourir à développer une stratégie de gestion du risque efficace.

L’objectif  est de collecter et de centraliser les rapports d’observations d’acanthasters sur l’ensemble du territoire, dans une optique de surveillance à long terme des récifs de Nouvelle-Calédonie.

La démarche ci-dessous explique les formalités de signalement d’étoiles de mer Acanthasters en Nouvelle-Calédonie.

Qui est concerné ?

La population de Nouvelle-Calédonie.

Formalités

Si vous observez des Acanthasters, il vous suffit de remplir le formulaire en ligne de signalement des Acanthasters.

Les données complétées seront stockées à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD). Une fois validées, elles seront affichées sur la carte interactive en fonction du niveau de risque (de faible à élevé).

Points d’attention

  • Ne manipulez pas les acanthasters. Leurs épines sont enduites d’un venin puissant, très douloureux. Les toxines qu’il renferme perturbent la circulation sanguine, les tissus et le système nerveux provoquant frissons, nausées et vomissements. Dans certains cas il entraine des réactions sévères, potentiellement dangereuses (convulsions, paralysie, malaise syncopal, choc anaphylactique, etc.).
  • Evitez d’autant plus de manipuler les acanthasters pendant la saison de reproduction (saison chaude, de Novembre à Février environ). En cas de stress, elles peuvent pondre massivement.
  • Ne jamais couper en morceaux les acanthasters pour s’en débarrasser. Elles possèdent d’impressionnantes capacités de régénération : elles peuvent survivre, même coupées en plusieurs morceaux, ce qui revient à augmenter leur population.

En savoir plus

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site internet du Réseau d'Observation Régional des Acanthasters de Nouvelle-Calédonie.

Que pensez-vous de cet article : 
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 5 (3 votes)

Signaler une erreur

Donner son avis, faire une suggestion sur le site et ses rubriques.

Le portail de l'administration calédonienne évolue régulièrement grâce à vous. Faite-nous part de vos remarques, de vos suggestions ou des difficultés que vous rencontrez pour utiliser le site :