Validation des acquis de l’expérience (VAE)

Le dispositif de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) permet d’obtenir, sans formation et sur la seule base de l’expérience, un diplôme professionnel. La démarche VAE est une droit individuel, cela signifie que vous seul prenez la décision de faire une VAE.

En Nouvelle-Calédonie, tous les diplômes sont accessibles par VAE (du niveau CAP à ingénieur).

La démarche ci-dessous présente la validation des acquis de l’expérience.

Qui est concerné ?

Toute personne quel que soit son niveau, son âge ou son statut, ayant au minimum une année d’expérience en rapport avec un diplôme national et au minimum trois années d’expérience en rapport avec un diplôme de la Nouvelle-Calédonie.

Conditions

Pour faire une demande de VAE, il faut :

  • avoir exercé des activités professionnelles, salariées ou non, ou bénévoles (syndicales, associatives), de façon continue ou non, pendant une durée totale d'au moins 1 an pour les diplômes nationaux et de 3 ans pour les diplômes de la Nouvelle-Calédonie ;
  • que cette expérience soit en rapport direct avec la certification visée ;
  • pouvoir justifier de ces expériences.

Parcours

Information, conseil et orientation

Les points relais conseils (PRC) VAE sont là pour vous donner une information fiable sur ce qu’est la VAE. Lors d’un entretien individuel, un conseiller analyse votre demande afin de s’assurer que la VAE est l’outil qui correspond à votre demande et étudie votre parcours professionnel afin de pouvoir vous proposer le ou les diplômes qui correspondent le mieux aux compétences développées. A l’issue de cet entretien, c’est bien vous qui ferez le choix du diplôme et prendrez la décision de poursuivre votre démarche.

Le conseiller vous orientera vers le certificateur (celui qui délivre le diplôme). Les certificateurs sont soit nationaux (ministère, écoles, etc.) soit locaux (Nouvelle-Calédonie, CCI, etc.).

S’adresser à un PRC n’est pas obligatoire.

La demande de VAE

C’est auprès du certificateur que vous allez  faire votre demande de VAE.

  • Pour cette étape, vous devrez constituer un premier dossier, appelé livret de recevabilité ou livret 1. Ce dossier sera  examiné afin de vérifier si votre candidature répond aux conditions réglementaires. Après examen de votre dossier, si le certificateur juge que vous pouvez poursuivre votre démarche, une réponse positive vous sera adressée par écrit, cela s’appelle la recevabilité. Le fait de recevoir ce feu vert ne présume en rien des résultats de la VAE.
  • En même temps que votre recevabilité, vous recevrez un deuxième dossier, appelé livret de validation ou livret 2. Vous allez présenter votre parcours, vos emplois, leur contexte et une analyse détaillée de vos activités en rapport avec le diplôme visé. Pour vous aider à réaliser ce travail, vous pouvez faire le choix d’être accompagné. L’accompagnement est facultatif mais payant.

Validation

Une fois votre dossier finalisé, il sera examiné par un jury, composé d'enseignants, de formateurs et de professionnels. Vous serez alors convoqué à un entretien. Certains certificateurs organisent également une mise en situation professionnelle, réelle ou reconstituée.

Si le jury estime que vous lui avez démontré, au travers de votre dossier et de l’entretien, ou encore d’un examen, que vous maitrisez les compétences correspondantes à celles attendues dans le diplôme, alors vous validez votre VAE et le diplôme vous est délivré. Sinon, vous pouvez également échouer ou valider partiellement le diplôme.

Coût

Certaines étapes de la VAE entrainent des coûts comme l’accompagnement, l’organisation du jury, la visioconférence, ou l’épreuve pratique. En fonction de votre statut, vous pourrez peut-être bénéficier d'une prise en charge.

Point d’attention

  • La démarche VAE implique motivation et travail personnel, afin d’apporter au jury des éléments prouvant que vous maîtrisez l’ensemble des compétences décrites dans les référentiels du diplôme que vous visez.
  • Les candidats à la VAE demandant des diplômes proposés en Nouvelle-Calédonie bénéficient d’un jury local. Pour les autres diplômes, un jury par visioconférence peut être organisé ou bien, dans certains cas, les candidats doivent se déplacer en métropole pour passer un examen ou un entretien.
  • Pour bénéficier d’un congé de formation, il faut que le salarié justifie :
    • d’une expérience professionnelle d’une durée minimale de 2 ans, en continu ou en discontinu,
    • et d’une ancienneté minimale de 6 mois dans l’entreprise auprès de laquelle il fait sa demande.

Le congé VAE est compris entre 24h et 10 jours s’il doit se rendre en métropole. Cette durée est prévue pour l’accompagnement et le jury.

En savoir plus

Pour en savoir sur la VAE, vous pouvez consulter le site web vae.nc.

Que pensez-vous de cet article : 
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 4.8 (6 votes)

Signaler une erreur

Donner son avis, faire une suggestion sur le site et ses rubriques.

Le portail de l'administration calédonienne évolue régulièrement grâce à vous. Faite-nous part de vos remarques, de vos suggestions ou des difficultés que vous rencontrez pour utiliser le site :